Blog
Valeur intrinsèque : comprendre son importance en investissement boursier

11 minutes
Stratégie d'investissement
Partager cette page

Définition de la valeur intrinsèque

Qu'est-ce que la valeur intrinsèque ?

La valeur intrinsèque est un concept fondamental en finance, crucial pour déterminer la viabilité d'un investissement. Contrairement à la valeur de marché, influencée par les fluctuations et les spéculations à court terme, la valeur intrinsèque se concentre sur les fondamentaux d'une entreprise.

Damien Audoyer, un expert reconnu dans l'analyse financière, la décrit comme « une estimation réaliste du véritable potentiel de bénéfices d'une entreprise. » Elle repose sur une évaluation minutieuse de différents éléments comme les flux de trésorerie, les bénéfices, et les actifs tangibles et intangibles. Par exemple, Morningstar est une référence souvent citée pour ses analyses approfondies et ses évaluations de valeurs intrinsèques d'actions et de fonds.

L'analyse fondamentale est l'une des méthodes les plus utilisées pour calculer cette valeur. Elle comprend l'examen des rapports financiers, des stratégies d'entreprise, et des conditions économiques générales.

Certains célèbres investisseurs comme Warren Buffett et Benjamin Graham ont fait de la valeur intrinsèque la pierre angulaire de leur stratégie d'investissement, ce qui leur a permis de réaliser des performances remarquables en termes de croissance de capital et de réduction des risques de perte. En comprenant cette notion, un investisseur est mieux armé pour faire des choix judicieux face aux aléas du marché.

Méthodes de calcul de la valeur intrinsèque

Détermination de la valeur intrinsèque : méthode des flux de trésorerie actualisés

Une des méthodes les plus respectées pour calculer la valeur intrinsèque est celle des flux de trésorerie actualisés (DCF). Cette approche se base sur l'idée que la valeur d'une entreprise ou d'une option est égale à la somme des flux de trésorerie futurs qu'ils génèrent, actualisés à un taux approprié. Selon Morningstar, la méthode DCF est cruciale pour les investisseurs souhaitant évaluer précisément une entreprise ou un produit financier (source : Morningstar).

Approche de l'évaluation relative

Une autre méthode répandue est celle de l'évaluation relative. Elle consiste à comparer une entreprise ou une option à d'autres entités similaires dans le même secteur. Pour les actions, les ratios comme le PER (Price Earnings Ratio) ou le P/B (Price to Book) sont fréquemment utilisés. Par exemple, Warren Buffett, l'un des investisseurs les plus célèbres, utilise souvent le ratio PER pour comparer les entreprises (source : Amundi Actions Internationales).

Utilisation de la méthode des actifs tangibles

La méthode des actifs tangibles est souvent employée pour des entreprises ayant des actifs physiques importants. Cette méthode se concentre sur la valeur de liquidation des actifs nets, souvent utilisée pour évaluer des entreprises en difficulté ou lors d'une acquisition hostile. Par exemple, Amazon a utilisé cette méthode lors de plusieurs de ses acquisitions dans les années 2000, pour évaluer correctement la valeur des entreprises ciblées.

La méthode de Gordon growth

La méthode de Gordon growth est utilisée principalement pour les entreprises stables avec des dividendes constants. Elle se base sur le modèle de croissance des dividendes, qui calcule la valeur actuelle des dividendes futurs, en supposant une croissance constante. Selon la publication « The Intelligent Investor » de Benjamin Graham, cette méthode est efficace pour évaluer des entreprises avec une forte stabilité des flux de trésorerie.

Conseils d'experts sur le choix de la méthode

Comme l'explique Damien Audoyer, expert en analyse financière chez Rcs, il est capital d'utiliser plusieurs méthodes pour obtenir une estimation plus précise de la valeur intrinsèque. Mélanger les approches permet de compenser les faiblesses de chaque méthode et d'aboutir à une évaluation plus équilibrée. Les investisseurs doivent donc adapter leur stratégie selon la situation spécifique de chaque entreprise ou actif financie

Valeur intrinsèque vs valeur de marché

Comprendre la différence entre valeur intrinsèque et valeur de marché

Il n'est pas rare que les termes « valeur intrinsèque » et « valeur de marché » soient utilisés de manière interchangeable dans les conversations de finance. Cependant, ils renvoient à des concepts très différents et comprendre cette distinction est crucial pour les investisseurs en actions.

La valeur de marché représente le prix auquel un actif est échangé sur le marché. C'est essentiellement le prix que les investisseurs sont prêts à payer pour acheter ou vendre une action à un moment donné. La valeur de marché est influencée par divers facteurs externes tels que l'offre et la demande, les tendances économiques, ainsi que les spéculations des traders et des analystes.

Par opposition, la valeur intrinsèque d'une action est une estimation de sa valeur réelle, calculée par différentes méthodes et basée sur les fondamentaux de l'entreprise. Par exemple, un des modèles de calcul pourrait utiliser les prévisions de free cash flow (flux de trésorerie disponible) pour évaluer la solidité financière d'une entreprise. C'est une valeur plus stable car moins influencée par les fluctuations du marché, et qui repose sur la performance financière sous-jacente et les perspectives futures de l'entreprise.

Comment ces concepts influencent les décisions d'investissement

Pour un investisseur, il est essentiel de connaître la différence entre ces deux valeurs. La valeur de marché peut être sujette à des cycles d'euphorie et de panique qui la rendent très volatile. En revanche, l'achat d'une action en se basant sur sa valeur intrinsèque permet aux investisseurs de prendre des décisions plus rationnelles et d'éviter d'acheter à des prix surévalués. Cela s'aligne avec les pratiques d'investisseurs célèbres, tels que Warren Buffett, qui prônent l'investissement basé sur la valeur réelle d'une entreprise.

En d'autres termes, si l'on identifie des actions dont la valeur intrinsèque est élevée comparée à leur valeur de marché, on a une opportunité potentielle d'investir avec une marge de sécurité et donc un risque de perte de capital réduit. Pour cette raison, la capacité à évaluer correctement la valeur d'une entreprise devient un atout essentiel dans la boîte à outils de tout investisseur avisé.

Cas pratique : Google et Facebook

Un exemple concret de cette analyse est le cas des actions de Google (Alphabet Inc.) et Facebook (Meta Platforms). Au début des années 2020, les deux entreprises affichaient des valeurs de marché extrêmement élevées, souvent conditionnées par l'engouement généralisé pour les technologiques. Cependant, une analyse plus poussée de leurs valeurs intrinsèques, en utilisant des prédictions de croissance et des calculs de cash flow actualisés, permettait de souligner que certains prix pratiqués étaient exagérés par rapport à leurs fondamentaux économiques réels.

En conclusion, comprendre les notions de valeur intrinsèque et de valeur de marché et savoir les appliquer correctement dans l'évaluation d'une action est un exercice fondamental pour optimiser ses performances en bourse.

Utilisation de la valeur intrinsèque dans l'évaluation des actions

Analyser les actions avec précision

Quand on parle d’évaluation d’actions, la définition de la valeur intrinsèque est souvent mise en avant par les experts comme étant un outil crucial. Comprendre cette valeur permet d’évaluer si une action est sous-évaluée ou surévaluée par le marché, indépendamment des fluctuations à court terme.

Contributions des experts et études sur la valeur intrinsèque

Damien Audoyer de Morningstar souligne que «la valeur intrinsèque est essentielle car elle donne une vision plus stable et moins influencée par l'émotion des investisseurs» (source: Morningstar). De nombreuses études, comme celles menées par Skagen Funds, démontrent que les entreprises avec une valeur intrinsèque supérieure à la valeur de marché ont souvent des performances plus solides à long terme.

Études de cas d'investisseurs célèbres

Des investisseurs légendaires comme Warren Buffett ont utilisé l’analyse de la valeur intrinsèque pour guider leurs décisions d'investissement. Un exemple frappant est celui de l'achat d'actions de Coca-Cola. Buffett a estimé que la valeur intrinsèque de l’entreprise était bien plus élevée que le cours jacent de l'époque. Son intuition et ses calculs l’ont amené à acheter de grandes quantités d’actions, ce qui a par la suite généré des rendements extraordinaires.

Exemple pratique dans l'évaluation des actions

Pour illustrer, imaginons une entreprise cotée en bourse avec un prix d’exercice de 100 euros par action et des fondamentaux solides. Si l'analyse fondamentale révèle une valeur intrinsèque de 150 euros par action, cela indique une opportunité d'achat potentielle, car le titre est hypothétiquement sous-évalué par le marché.

En conclusion, l'utilisation de la valeur intrinsèque dans l’évaluation des actions permet aux investisseurs de prendre des décisions plus éclairées, basées sur les fondamentaux de l’entreprise plutôt que sur les émotions du marché.

Importance de la valeur intrinsèque dans l'évaluation des options

La notion de valeur intrinsèque pour les options

La valeur intrinsèque d'une option est essentielle pour comprendre son véritable coût et son potentiel de rentabilité. Dans le cas des options d'achat (call) et de vente (put), la valeur intrinsèque correspond à la différence entre le prix de l'action sous-jacente et le prix d'exercice de l'option, ajustée pour les transactions exécutées.

Prix d'exercice et cours sous-jacent : Un appel (call) a une valeur intrinsèque positive lorsque le cours de l'action sous-jacente grimpe au-dessus du prix d'exercice de l'option. À l'inverse, une option de vente (put) gagne en valeur lorsque le prix de l'action sous-jacente tombe en dessous de son prix d'exercice.

Illustration : Pour mieux visualiser ce concept, prenons l'exemple de l'option d'achat d'une action XYZ avec un prix d'exercice de 50 €. Si le cours de l'action sur le marché boursier est de 60 €, l'option a une valeur intrinsèque de 10 € (60 € - 50 €). Si l'action valait 45 €, la valeur intrinsèque serait nulle.

La valeur temporelle des options

En plus de la valeur intrinsèque, les options intègrent une valeur temporelle, qui diminue à mesure que l'échéance approche. Cette valeur reflète la probabilité que l'option prenne de la valeur avant son expiration. Les options avec une date d'expiration plus lointaine ont typiquement une valeur temporelle supérieure du fait de l'incertitude des fluctuations du marché sur une période longue.

Rahul Parikh de Morningstar, souligne : “Comprendre la décomposition entre valeur intrinsèque et valeur temporelle est crucial pour les investisseurs souhaitant maximiser leur rendement tout en maîtrisant les risques.”

Controverses autour des évaluations d'options

Bien que fondamentale pour l'évaluation des options, la valeur intrinsèque n'est pas sans polémique. Certains experts, comme Damien Audoyer de Skagen Funds, estiment que les fluctuations significatives du marché peuvent rendre les calculs de valeurs intrinseques moins fiables, perturbant ainsi les décisions d'investissement des traders. Malgré cela, le consensus reste que la combinaison de la valeur intrinsèque et temporelle reste l'approche la plus complète.

Étude de cas

Un investisseur célèbre comme Warren Buffett utilise souvent la valeur intrinsèque pour évaluer les options. Parlant de sa propre stratégie, Buffett a expliqué comment l'achat d'options de la société Coca-Cola, avec une prime modeste et une valeur intrinsèque substantielle, a généré des retours exceptionnels lors de la hausse des cours de l'action.

Impact de la valeur intrinsèque sur l'investissement en assurance vie

Inflation et taxation : un impact indirect

En regardant de plus près 3,6 % en 2022

Le choix des supports en unités de compte

Une bonne connaissance actions dont la valeur intrinsèque est largement inférieure à la valeur de marché actuelle.

Éviter les erreurs d'évaluation

Les erreurs dans la détermination de la valeur peuvent coûter cher à long terme. Parmi les erreurs courantes, on trouve notamment la sous-estimation de la valeur de certains investissements, ce qui pourrait aboutir à des investissements sous-performants. Pour éviter cela, une méthode rigoureuse et une analyse fondamentale sont essentielles pour estimer correctement la valeur et garantir que vos décisions d'investissement sont fondées sur des données solides et fiables.

Les erreurs courantes dans l'estimation de la valeur intrinsèque

L'attraction des valeurs temporalmente biaisées

Les erreurs courantes dans l'estimation de la valeur intrinsèque peuvent grandement influencer les décisions d'investissement, menant parfois à des pertes financières significatives. Une des erreurs fréquentes est d'ignorer la valeur temporelle des options. Par exemple, ne pas tenir compte du temps restant avant l'expiration d'une option peut conduire à une évaluation erronée de son prix potentiel.

Simplification excessive des méthodes de calcul

Une autre erreur consiste à simplifier excessivement les méthodes de calcul sans prendre en compte toutes les variables nécessaires. Supposons qu'un investisseur utilise uniquement la méthode DCF (Discounted Cash Flow) sans ajuster pour les risques spécifiques à l'entreprise. Cela peut fausser l'évaluation de la valeur intrinsèque action et entraîner des erreurs dans les décisions d'achat ou de vente.

Réalités biaisées du marché

Les investisseurs ont tendance à se concentrer trop sur les valeurs de marché courantes et à négliger les fondamentaux économiques et les prévisions de performances futures. La valeur de marché peut être influencée par de nombreux facteurs émotionnels et irrationnels, conduisant à une estimation biaisée de la valeur intrinsic.

L’omission des investissements internationaux

Par ailleurs, beaucoup d'investisseurs oublient d'intégrer dans leur analyse les opportunités offertes par les actions internationales. Ignorer ces diversifications peut affecter de manière négative l'évaluation globale du portefeuille.

Laisser de côté les fluctuations monétaires

Enfin, ne pas tenir compte des fluctuations monétaires et de leur impact sur la valeur intrinsèque d'une entreprise européenne par rapport à une entreprise américaine par exemple, peut amener à des erreurs grossières dans l'appréciation de sa véritable valeur.

Exemples d'investisseurs célèbres utilisant la valeur intrinsèque

Warren buffet : le maître de l'investissement basé sur la technique de la valeur intrinsèque

Warren Buffett, souvent surnommé l'Oracle d'Omaha, est un exemple illustre d'un investisseur qui s'appuie fortement sur le concept de la valeur intrinsèque dans ses évaluations. En tant que président et PDG de Berkshire Hathaway, Buffett a souvent expliqué comment il détermine la valeur d'une entreprise en examinant sa valeur intrinsèque. Pour lui, comprendre cette valeur signifie examiner la performance financière sous-jacente, les flux de trésorerie futurs anticipés et la capacité à résister à des chocs économiques.

Benjamin Graham : le pionnier de l'analyse fondamentale

Le mentor de Buffett, Benjamin Graham, est également une figure emblématique dans l'utilisation de la valeur intrinsèque pour l'évaluation des investissements. Son livre, "L'investisseur intelligent", est souvent cité comme la Bible de l'investissement de valeur. Graham a enseigné l'importance de la différence entre le prix du marché et la valeur intrinsèque, stigmatisant les excès de la spéculation et soulignant le besoin d'investir dans des entreprises sous-évaluées par le marché.

Peter Lynch et l'approche pratique

Peter Lynch, le gestionnaire du Magellan Fund chez Fidelity, a également utilisé les principes de la valeur intrinsèque dans ses choix d'investissements. Lynch est célèbre pour sa philosophie d'investissement "investir dans ce que vous connaissez", mais il complétait toujours cette approche par une évaluation rigoureuse de la valeur financière intrinsèque d'une entreprise. Selon Lynch, même si une entreprise paraît attrayante en surface, il est essentiel d'examiner ses fondamentaux financiers avant de prendre une décision d'investissement.

Ray Dalio : une approche macroéconomique

Ray Dalio, fondateur de Bridgewater Associates, a une perspective légèrement différente en intégrant largement des facteurs macroéconomiques dans ses analyses de la valeur intrinsèque. Dalio croit fermement en l'importance de comprendre les grandes tendances économiques pour estimer la valeur véritable d'une entreprise. Sa philosophie combine une analyse fondamentale approfondie avec des scénarios économiques globaux pour prévoir les performances futures des actions.

Damien Audoyer : expert francophone

Damien Audoyer, analyste financier et partenaire chez RCS, insiste sur l'importance de la valeur intrinsèque dans les évaluations actuelles. Dans divers articles et rapports, il explique comment la sous-évaluation ou la surévaluation basée sur une mauvaise estimation de la valeur intrinsèque peut entraîner des risques de perte de capital substantiels pour les investisseurs. Audoyer défend l'utilisation de modèles mathématiques précis et de méthodes rigoureuses pour déterminer la valeur d'une action avant d'investir.